AVERTISSEMENT

L'article que vous vous apprêtez à lire est parodique. Ce site n'a aucun lien direct ou indirect avec un média traditionnel, même s'il s'en moque allègrement. Pour en savoir plus, cliquez ici.

23 septembre : périlleuse excursion en terres insoumises !

Le 23 septembre dernier, comme nous l’avons révélé dans un précédent article, les fainéants étaient dans la rue. Au mépris du danger, nos reporters intrépides se sont rendus sur place afin de mettre en lumière la vraie nature de ces soi-disant pacifistes. Des révélations qui font froid dans le dos…

Afin de ne pas prendre trop de risques, nous avons d’abord approché un insoumis d’apparence paisible. Nous l’avons choisi suffisamment peu fringant pour pouvoir prendre la fuite en cas de nécessité. Quelle ne fut pas notre surprise de constater que derrière son apparente bonhomie se cachait en réalité un homme qui n’hésite pas à suggérer un coup d’état !

 

Un début glaçant, mais ce n’était que le commencement de nos surprises. Enfiévrés de notre première approche réussie, nous nous sommes mêlés à une foule plus dense pour interroger d’autres islamo-trotsko-gauchistes. Figurez-vous que lorsque l’un d’eux refuse de se dire fainéant, il est corrigé par ses pairs ! Écoutez plutôt :

 

Ébahis par ce que nous apprenions, nous avons continué à interroger de plus en plus de fainéants, même en groupe. Il fallait que le public sache ! Nous avons donc poursuivi notre enquête pour dénicher tous les fainéants qui se trouvaient là. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils ne se cachent pas…

 

À ce stade, nous étions plus que surpris de l’accueil qui nous était réservé : ces gens acceptaient de répondre à nos questions pourtant supposées les mettre mal à l’aise. Ils semblaient même ne pas tout à fait nous prendre au sérieux…?! Jusque là nos chemises étaient toujours intactes, nous avons donc poursuivi notre mission commando…

À suivre…

Faites tourner la désinfo!
  •  
  •  
  •  
A propos de Alain Marshmallow 7 Articles
Après avoir commencé chien de garde sur BFM, j'ai retrouvé ma liberté de parole en devenant une grande gueule. Il est très important pour moi que tout le monde puisse s'exprimer afin que je puisse leur rétorquer qu'ils ont fondamentalement tort. C'est pourquoi j'ai rejoint FrancetvDesinfo, où je peux traiter de tous les sujets librement et livrer mon analyse ciselée de la société. Le tout avec la finesse qui me caractérise.