AVERTISSEMENT

L'article que vous vous apprêtez à lire est parodique. Ce site n'a aucun lien direct ou indirect avec un média traditionnel, même s'il s'en moque allègrement. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Un pont aérien permanent entre Saint-Martin et la métropole !

C’est l’idée de génie que vient d’avoir Aurore Bergé entre deux tweets élogieux et joyeusement loufoques sur le Venezuela, son nouveau pays de prédilection. Tout ça pour ne surtout pas avoir à parler du Qatar ou pire, du Yémen
Après les annonces grandiloquentes de notre vénéré Président, parler d’un « pont aérien permanent » est une chose mais qu’en est-il exactement ? C’est ce que nous avons cherché à savoir.

Un petit pas pour LREM, un pont de géant pour l’humanité

La rédaction a eu la chance incroyable de pouvoir échanger en direct avec Aurore Bergé. Voici la retranscription de cette extraordinaire conversation :

Bonjour Aurore, vous vouliez nous parler de votre projet de pont aérien. Pouvez-vous nous en dire plus ?
Plus.
Oui mais encore ?
Encore plus.
Ah oui quand même… Des détails techniques peut-être ?
Nous comptons mettre un pilier tous les 100 mètres.
Des piliers pour un pont aérien ?
Hé bien oui, gros benêt ! S’il était sous terre, il serait sous-terrain; sous mer il serait sous-marin et puisqu’il est suspendu dans l’air, il est… il est ?
Aérien ?
Vous voyez quand vous voulez ! L’idée c’est de mettre les avions sur un rail qui irait de Brest à Marigot sur l’île de Saint-Martin. Ça faciliterait le travail des secours demandeurs de ce pont aérien.
Votre idée c’est de mettre des ailes à un train qui ne décollera pas ?
C’est un avion, pas un train ! Vous êtes bien un journaliste vous alors ! Toujours à poser des questions pièges.
Mais ça va être une construction gigantesque, vous savez qu’il y a plus de 6200 kilomètres entre les deux villes ?
Rassurez-vous, nous avons fait une étude préalable et nous avons un candidat parfait : c’est l’irréprochable compagnie Eiffage qui a déjà réalisé le viaduc de Millau. Là c’est à peine plus long et surtout les piliers seront moins hauts donc ça compensera. Pas bête, la guêpe !
Admettons. Mais de quelle hauteur seront ces piliers ?
Nous ne l’avons pas encore arrêté, il nous manque encore une donnée cruciale. Tout dépend de la hauteur du yacht de Bernard pour qu’il puisse passer en-dessous.
Et les autres bateaux qui sont plus hauts ?
Hé bien, ils feront le tour… Ou mieux : il leur suffira de dégonfler leurs pneus et le tour est joué ! Y’en a là dedans ! 😉
Mais dites-nous, vous ne cessez de faire des mesures d’austérité absolument nécessaires.  Ce projet ne va-t-il pas coûter des milliards ?
Ne vous inquiétez pas, on a prévu de nouvelles sources de financements : les 5 euros sur les APL, c’était juste un avant goût. C’est comme prendre une cuillère d’un mauvais médicament pour enchaîner sur une louche d’un breuvage imbuvable. Nous procédons par étapes : voyez déjà tout ce que nous avons affectueusement essoré en si peu de mois, c’est fort prometteur pour la suite.
Autre problème : comment allez-vous trouver une telle quantité de matériaux ?
Vous nous connaissez, chez La République En Marche, nous choisissons toujours les meilleurs. Enfin du moins pour nos intérêts, cela s’entend.
Cette fois-ci, nous allons recruter le cimentier Lafarge : il s’est rendu récemment célèbre en s’acoquinant avec Daesh et en proposant ses services pour construire le mur anti-migrants de Trump. Vous dire si le pedigree est impressionnant et fort louable.
Vous avez pensé à tout, c’est remarquable. Mais si la prochaine catastrophe se passe en Martinique ?
Effectivement… Vous êtes pénible mais j’ai fait ma réputation sur ma capacité à avoir réponse à tout : il suffira de faire un deuxième pont aérien entre Biarritz et Fort-de-France, affaire réglée.
C’est sûr que ce serait plus simple qu’un aiguillage…
Nous trouverons toujours une solution : nous sommes pleins de ressources grâce aux vacances prolongées pendant nos absences cumulées de l’Assemblée nationale. Souvenez-vous de notre cahier d’été ; voyez la créativité et la finesse stratégique de notre mouvement. Ce ne sont pas ces maduro-tropistes de la France Insoumise qui y auraient pensé !

C’est sur cette ultime saillie que la diva nous a fait une sortie digne d’une Valérie Pécresse des grands jours. Reconnaissons que c’est une bonne nouvelle pour notre industrie. Elle en profitera certainement pour embaucher les esclaves-ouvriers du Qatar dès qu’ils auront fini de se faire exploiter pour construire des stades de foot pour le mondial 2022.

Elle est pas belle la vie ?

Faites tourner la désinfo!
  •  
  •  
  •  
A propos de Patrick Couenne 8 Articles
Animateur radio sur RTL, puis sur France Inter, puis sur Europe 1, puis sur France Inter et de retour sur Europe1. Chroniqueur dans l'émission "C à vous", je suis l'initiateur glorieux de la polémique sur l'ALBA pendant la campagne présidentielle 2017. Grâce à mes interventions d'une neutralité exemplaire et ma conscience professionnelle m'incitant à reprendre tous mes interlocuteurs qui diffamaient la France Insoumise, j'ai contribué activement à l'élection de Jean-Luc Mélenchon au poste suprême. J'attends toujours ses remerciements...

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


WordPress spam bloqué par CleanTalk.