AVERTISSEMENT

L'article que vous vous apprêtez à lire est parodique. Ce site n'a aucun lien direct ou indirect avec un média traditionnel, même s'il s'en moque allègrement. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Cahier d’été : Francetvdésinfo dans la cour des grands !

Aujourd’hui, l’équipe Francetvdésinfo est fière de vous annoncer son entrée dans la cour des grands ! Nos collègues du Figaro et de BFM TV nous ont estimés suffisamment fiables pour nous citer – avec abondance – dans leurs articles sur le cahier d’été de LREM. Ces médias touchant des millions de français, imaginez notre joie extatique !

Mise à jour du 02/08 à 3h00 : nos chers confrères ayant corrigé (partiellement) les articles, retrouvez les versions sauvegardées ici pour BFMTV et là pour Le Figaro !

Avec le Figaro et BFMTV, ça a toujours matché, qu’il s’agisse de nos lignes éditoriales et de nos orientations politiques. Nous nous savions très proches dans les idées, mais aujourd’hui, nous sommes plus que ça : nous sommes des confrères d’encre. Promis, nous n’oublierons jamais ce geste !

Un pic de téléchargement impromptu

Tout a commencé par un pic de fréquentation impromptu repéré par nos équipes. Dans l’après-midi du 31 juillet, notre version très exclusive du cahier d’été En Marche a subitement été téléchargée par des milliers de personnes.

Curieux, nous avons cherché la source de cette publicité inopinée. Nous avons alors découvert que, dans leur empressement à informer les internautes, nos confrères avaient directement renvoyé vers le cahier que nous avions mis en ligne, pensant avoir affaire à l’original.

C’est bien cette initiative rafraîchissante et novatrice, une perle de communication journalistique, qui a suscité un engouement immédiat des internautes. Engouement qui justifie un pic d’activité jusqu’alors inexpliqué, lequel a été accompagné de commentaires particulièrement fleuris.

BFMTV qui recopie Le Figaro qui recopie Francetvdesinfo

Quand une source est sûre, la conscience professionnelle veut, bien entendu, de la reprendre telle quelle sans la remettre en question. Dans leur souci du détail zélé, voilà que nos chers confrères se sont emparés des citations splendides recueillies par notre percutant Alain Marshmallow dans son article de présentation :

Le Figaro :

Citation de l'article sur lefigaro.fr

BFM TV :

citation de l'article sur BFMTV.fr

BFM & Le Figaro :

citation reprise à l'identique sur les deux sites.

Des citations pur jus dans l’esprit des marcheurs, à tel point que les journalistes ont relayé sans sourciller, persuadés de leur véracité que nous confirmons encore une fois ici. Voici donc ce qu’on appelle une “rédaction en chaîne”…

Facebook est notre ami

A la lecture de la page Facebook de BFMTV, la citation est à l’honneur en tête d’article : “Nous chez LREM, on prend soin des Français, on les ménage !”. Quelle punchline magnifique, n’est-ce pas ?

Vignette de partage de l'article BFM TV sur Facebook

Sur la page Facebook du Figaro, ce n’est pas la citation mais notre visuel qui est repris. Il est vrai que voir Macron hurlant dans un Monster Truck correspond tout à fait à sa personnalité humble et cordiale qu’on lui connaît.

Le cahier parodiqeu sur la vignette de partage de l'article du Figaro sur Facebook

Cela n’a pas empêché certains internautes d’essayer de manipuler l’opinion en faisant croire que le visuel de notre article n’était qu’un vulgaire photo-montage !

Heureusement qu’il n’a pas été entendu car cela a permis un débat serein dans le reste des commentaires.

Un cahier, plus c’est gros, plus ça passe

Vous ne nous croyez pas ? Pourtant c’est tout de même BFMTV et Le Figaro qui nous ont fait confiance. Une vidéo récréative le démontre pour les derniers sceptiques qui crieraient à la fake news. Ce n’est pas notre genre !

Faites tourner la désinfo!
  • 641
  •  
  •  
A propos de Patrick Couenne 8 Articles
Animateur radio sur RTL, puis sur France Inter, puis sur Europe 1, puis sur France Inter et de retour sur Europe1. Chroniqueur dans l'émission "C à vous", je suis l'initiateur glorieux de la polémique sur l'ALBA pendant la campagne présidentielle 2017. Grâce à mes interventions d'une neutralité exemplaire et ma conscience professionnelle m'incitant à reprendre tous mes interlocuteurs qui diffamaient la France Insoumise, j'ai contribué activement à l'élection de Jean-Luc Mélenchon au poste suprême. J'attends toujours ses remerciements...