AVERTISSEMENT

L'article que vous vous apprêtez à lire est parodique. Ce site n'a aucun lien direct ou indirect avec un média traditionnel, même s'il s'en moque allègrement. Pour en savoir plus, cliquez ici.

L’Académie Française alerte sur la mélenchonisation de la langue de Molière

Après son attaque outrancière envers les mathématiques, c’est au tour de l’Académie Française d’alerter l’opinion publique sur la menace que Mélenchon fait peser sur la langue de Molière.

En effet,  on observe depuis déjà plusieurs mois une tendance très inquiétante à la « mélenchonisation » de la langue française. Bien des termes peuvent et sont fréquemment « chonisés » sans vergogne par les disciples du grand gourou de la france Insoumise. C’est ainsi que la révolution devient la « révoluchon », et qu’un hologramme devient un « Holochon ». Et comme si cela ne suffisait pas, cette tendance frappe également les langues étrangères! Par exemple, on rencontre fréquemment des expressions comme « Can’t stenchon le Mélenchon », « Yes we canchon » ou encore « What the chon ? ». La chonmania n’a aucune limite et s’en prend même aux noms de famille de nos plus illustres héros comme, tenez vous bien… « Jean Luc Skylenchon !».  Il était temps que l’Académie Française intervienne !

Mélenchon entre dans le dictionnaire

C’est officiel, l’Académie Française s’est prononcée ce jour : Mélenchon entre dans le dictionnaire et devient à la fois un adjectif, un nom commun et un verbe. « Nous n’avions point le choix, la mélenchonisation de la langue française est un processus bien réel, il devenait urgent d’agir. Nous avons l’espoir de pouvoir endiguer le phénomène en circonscrivant une définition précise dans le dictionnaire » explique Jean-Denis Bredin, membre de l’Académie Française. Voici la définition qui apparaîtra dans une prochaine édition du Petit Robert :

Une question reste cependant en suspens: y’a t-il un lien entre Mélenchon et le reblochon ? Sur ce point l’Académie Française n’a pas été capable de trancher.

Choniser devient un crime

Attention: des sanctions seront prises à l’encontre de quiconque chonisera en dehors des définitions autorisées par l’Académie Française. Le gouvernement parle d’une peine de goulag de trois à six mois selon la gravité du chonisme. Il en va de la survie de la langue franchaise! Mélenchon a déjà causé assez de tort à notre culture avec sa député.e noire qui n’aime pas le camembert, et ses idées pour améliorer l’éducation. Donner des moyens aux enseignants? Une éducation gratuite accessible à tous? Ou pire: une école qui développe l’esprit critique, avec un enseignement en sciences économiques et sociales, plus de philosophie et… du droit? Quelle hérésie! Les gens risqueraient de se mettre à analyser les programmes politiques après ça. Inacceptable.

Alors tous ensemble, luttons! Ne laichons pas Mélenchon envahir notre vocabuchon!

 

Faites tourner la désinfo!
  •  
  •  
  •  
A propos de Alain Demamelle 24 Articles
Je pense que le journalisme actuel n’est pas adapté à la réalité des faits. C’est pourquoi j’ai choisi d’exercer mon métier chez francetvdésinfo, où j’ai pu trouver une éthique professionnelle à la hauteur de mes exigences, ainsi qu’une équipe qui m’apprécie tel que je suis: patriote (Vive la France!), digne (je porte même la cravate pour dormir), mamelu (obviously), mais surtout, dix-lequesique.

3 Comments

  1. Je découvre votre journal et je suis véritablement plier de rire merci pour ce bon moment je vais mettre votre journal dans mes mélenchonferance! Moi et mon petit blog faisons pâle figure à côté de votre talent d’écriture !

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


WordPress spam bloqué par CleanTalk.