AVERTISSEMENT

L'article que vous vous apprêtez à lire est parodique. Ce site n'a aucun lien direct ou indirect avec un média traditionnel, même s'il s'en moque allègrement. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Ni-ni? Que nenni!

Y’a t-il eu ou n’y a t-il pas eu de « ni-ni » ?

La campagne éléctorale enfin terminée, l’équipe Francetvdésinfo a voulu enquêter sur ce sujet qui a fait couler tant de bave et d’encre. Souvenons nous, au second tour des élections présidentielles, Emmanuel Macron et Marine Lepen sont les deux candidats vainqueurs. La majorité des candidats éliminés appellent au front républicain afin de faire barrage au FN… mais pas Jean-Luc Mélenchon. Scandale. La position de Mélenchon serait le « ni-ni », c’est à dire Ni Lepen, Ni Macron. En témoigne sur twitter le hastag devenu très populaire #SansMoiLe7Mai.

Or, pour les disciples de la France Insoumise, il n’y a jamais eu de « ni-ni »  de la part de Jean-Luc Mélenchon. Leur gourou aurait été mal compris.  Alors pourquoi tant de confusion? D’après nos sources, voici mot pour mot les paroles qu’a pu tenir le grand gourou à ses disciples :

« Nonobstant les admonestations à venir, nonobstant l’ostracisme qui nous étampera, nous ne blandirons pas l’ennemi ! Le Republicanus frontus nous ne leur octroierons pas. Las nous sommes d’ouïr sans cesse cette injonction outrecuidante.  Que chacun fasse en son âme et conscience. Néanmoins, devrions- nous convoier avec la peste brune ? Que nenni ! Honnis serions-nous si c’eût été le cas !  »

On comprend donc la confusion qui a pu régner à la suite d’une déclaration à ce point abstruse (et comportant en effet beaucoup de « no », de « ni », de « ne », semant le trouble).  Jean-Luc Mélenchon aurait pu être plus clair, s’il voulait être compris ! Ainsi, il aurait pu dire : « Ce n’est pas à moi de vous dire quoi faire. Chacun sait en son âme et conscience, quel est son devoir. Mais je le dis : ne faites pas l’erreur de voter pour le Front National ».

C’eût été quand même plus facile à comprendre !

 

Faites tourner la désinfo!
  •  
  •  
  •  
A propos de Alain Demamelle 24 Articles
Je pense que le journalisme actuel n’est pas adapté à la réalité des faits. C’est pourquoi j’ai choisi d’exercer mon métier chez francetvdésinfo, où j’ai pu trouver une éthique professionnelle à la hauteur de mes exigences, ainsi qu’une équipe qui m’apprécie tel que je suis: patriote (Vive la France!), digne (je porte même la cravate pour dormir), mamelu (obviously), mais surtout, dix-lequesique.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


WordPress spam bloqué par CleanTalk.